Page d'accueil
Contactez-nous
 
 
     

Définition
Les différentes formes de lutte
La vie des résistants

La polémique
Biographie
Sa dernière lettre
Vidéo


Livre d'or

 
 

La Résistance Intérieure française, appelée en France La Résistance, désigne l'ensemble des mouvements, opérations et réseaux clandestins qui, durant la Seconde Guerre mondiale, ont poursuivi la lutte contre l'Axe et ses relais collaborationnistes. Cette lutte a commencé à l'Armistice du 22 juin 1940 et s'est achevée lors de la Libération en 1944.

" La Résistance avait développé des réflexes unitaires, enseignant la coopération entre couches sociales, confessions ou opinions différentes. Elle avait appris à mobiliser les hommes autour de quelques grandes valeurs éthiques: le courage, l'esprit de responsabilité, l'honneur, la liberté, la fraternité les droit de l'hommes, l'humanisme et la tolérance. Le contraire de l'esprit de démission vichyste. Elle avait découvert la possibilité d'accoutumer les individus à donner la priorité à l'intérêt général par rapport à l'intérêt particulier. (...) A plusieurs reprises dans son histoire, la France a su trouver au plus profond d'elle-même des forces pour faire face à des situations qui mettaient en cause son avenir...Pendant longtemps la France a été une référence dans la monde. En particulier à l'époque du gaullisme. Il serait dommage qu'elle ne devienne qu'une nation perdue dans l'anonymat. Le moment n'est-il pas venu de faire revivre l'esprit de résistance? " Serge Ravanel

La croix de Lorraine, symbole de la Résistance

(source : Wikipédia)

 

webdesign kits graphiques